Des tomates cerises en ville

Quel plaisir de se dire “c’est moi qui l’ai fait”, ou ici, plus précisément, “l’ai fait pousser”. Je me suis dit, dubitative au départ, que ce serait une expérience amusante à tenter. Pouf, deux tous petits plants de tomates cerises, un peu chétifs à mon goût, un peu de terre, de l’eau et du soleil, furent bien sûr nécessaires… Et très vite, c’est devenu luxuriant, avec de jolies petites fleurs jaunes… Puis les grappes vertes, promesse de futurs délices…

tomate cerise rouge verte fleur jaune pousse

Et maintenant, je découvre les premières rougeurs estivales ! Quelle émotion de découvrir que, non, j’ai beau être une citadine pure et dure, je ne suis pas totalement dénuée de ce contact sensitif avec les végétaux… Je ne sais pas si j’ai réellement la main verte, mais en tout cas, je pourrais bientôt avoir le luxe de déguster mes petites tomates cerises tout juste cueillies chez moi !

5 thoughts on “Des tomates cerises en ville”

  1. Quelle chance ! Les nôtres se contentent de grossir pour le moment, mais il s’agit de tomates allongées, pas cerises. En revanche, les courgettes poussent à une allure hallucinante et sont bien plus appétissantes que celles du supermarché, autant le dire. Les concombres ne sont pas en reste, je suis bien contente moi aussi de mon petit jardin. En plus de ta main verte, je me dis que la chaleur de la ville comparée au vent de la campagne doit favoriser tes tomates 🙂

  2. Le jardinage sur balcon est toujours un plaisir.
    Et je vois que tu te débrouilles bien !

    Cependant, il est vivement recommandé de ne pas consommer les légumes qui poussent en ville.

    Mais bon, une par-ci par-là…

  3. C’est tellement bon les tomates cerises ! Je devrais en faire aussi chez moi, ma marraine m’y pousse depuis que j’ai emménagé avec l’homme 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.