Denis E. Savine, un traducteur doublement russe

Ce brun ténébreux qu’on pouvait croiser le week-end dernier dans les allées du salon Les Etonnants Voyageurs à Saint-Malo, est non seulement traducteur du russe au français pour les éditions L’Atalante, mais également d’origine russe puisque né à Moscou. Il accompagnait Dmitry Glukhovsky, auteur de Métro 2033, ouvrage qui vient de sortir ce mois-ci et dont Denis E. Savine a achevé la traduction en mars.

Il aura passé huit mois, corrections incluses, dans les tunnels du métro moscovite. “Une odyssée homérique post-nucléaire”, dit-il lui-même à propos de ce roman qui lui aura donné du fil à retordre. Un texte riche, avec beaucoup de références car l’auteur à une grande culture, et que Denis E. Savine aura voulu servir au mieux. Il aura même dû se pencher sur des champs lexicaux spécifiques, comme tout ce qui a trait au domaine militaire, et bien sûr rendre au mieux l’ambiance oppressante de l’histoire. Bref, un homme de plume passionnant et passionné, dont on a envie de suivre les prochaines traductions…
En tout cas, si vous ne l’avez pas encore acheté, je vous conseille donc de vous ruer sur tro 2033 !

“Métro 2033 ” • Dmitry Glukhovsky

4 thoughts on “Denis E. Savine, un traducteur doublement russe”

  1. Beau travail qui donne envie de lire le livre afin de découvrir le talent de l’auteur … et de son traducteur !
    Merci aussi pour ton blog qui nous fait découvrir tes derniers tests de beauté, tes expériences qui apportent joie et rire mais aussi tes dernières découvertes littéraires et artistiques qui nourrissent notre intellect.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.