La France et les championnats du monde de gymnastique rythmique

Revenir après trois jours intenses passés à Montpellier pour soutenir l’équipe de France aux championnats du monde de gymnastique rythmique, c’est un peu dur. J’ai encore la tête pleine d’images des compétitions, le cœur empli des belles émotions que nous auront vécu, et je chantonne parfois encore la musique du flash mob créé pour cette occasion…

championnats du monde gymnastique rythmique Montpellier 2011 praticable

Pour ceux qui ne me suivent pas sur Twitter et qui ne m’ont donc pas découvert en commentatrice enthousiaste des différentes compétitions (c’est encore visible ici grâce au hashtag #Montpellier2011), j’ai donc pu suivre en tant que « supporter officiel » (un package vendu par la FFGym) le concours général des 24 meilleures individuelles au monde vendredi, ainsi que le concours général des ensembles samedi puis les finales par engins des 8 meilleurs ensembles mondiaux dimanche. Du grand spectacle pour ce sport hélas pas assez connu du grand public et très absent des chaînes de télévision, avec des délégations de plus de 50 nations et une équipe de France, Delphine Ledoux en individuel et les Rubizz en ensemble, au top.

championnats monde gymnastique rythmique montpellier 2011 cadeaux

Comme beaucoup de fans, j’ai pris le « pack supporter » proposé par la fédération française en tout début d’année. Nous avons juste été un peu surprises de voir certains éléments prévus ne pas être au rendez-vous, principalement la séance de dédicace attendue pourtant avec impatience. L’hébergement, lui, était vraiment très bien et les petits cadeaux, même s’il n’y en avait pas un par personne, étaient aux couleurs de ces championnats et ont permis de se maquiller aux couleurs de la France. Et il est clair que les français étaient à fond derrière leur équipe au vu de l’ambiance qu’il y a eu pendant trois jours dans les gradins !

championnats monde gymnastique rythmique montpellier 2011 allez la france

Cela aurait dansé, chanté, hurlé, hué les juges aussi pour certaines notes… Il y avait drapeaux, banderoles, maquillage, perruques, et tout ce qui pouvait faire du bruit. 8000 spectateurs ai-je lu aujourd’hui, principalement un public féminin, logique au vu de la discipline, le public était à fond et a même été remercié au discours de clôture !

championnats monde gymnastique rythmique montpellier 2011 france

Et oui, en effet, la France aura assuré. C’est donc devant un public conquis que Delphine Ledoux, notre championne nationale, a réussi à se classer à la 12e place et à se qualifier pour les JO de 2012 ! Après nous avoir fait très peur aux massues, pourtant son engin fétiche, elle réussira avec concentration et ténacité à décrocher son billet pour Londres. Ouf ! Quant aux Rubizz, à savoir l’ensemble français composé de Jeanne Isenmann, Mélanie Haag, Noémie Balthazard, Samantha Ay, Léa Peinoit et Océane Charoy, elles ont plus que rempli leur contrat puisqu’ont offert à leurs entraîneurs la belle surprise de terminer à la 9e position ! Mieux, elles sont même qualifiées pour la finale au ballon du dimanche (même si elles ont terminé sans surprise à la 8e et dernière place après un très beau passage sans faute). Et elles pourront même tenter la seconde qualification pour les JO de Londres en janvier, ce qui là aussi est très encourageant pour cette jeune équipe.

championnats monde gymnastique rythmique montpellier 2011 championnes

J’ai donc vibré durant ces trois jours, passionnée par ce sport comme je le suis depuis de très très nombreuses années. Cela m’a permis aussi de me souvenir avec émotion des championnats du monde de 1994, alors à Paris et où j’avais été hôtesse dans les coulisses de Bercy… J’ai d’ailleurs croisé Maria Petrova samedi et regrette de ne pas avoir eu la présence d’esprit de me faire prendre en photo avec elle, en miroir de celle que j’ai de nous deux de l’époque où elle était la meilleure gymnaste mondiale.
Durant ces championnats, j’ai également eu quelques coups de cœurs : pour une pétillante coréenne, Yeon-Jae Son, qui termine même le concours devant notre française et que je suivrai avec attention, pour la deuxième russe Daria Kondakova et ses pivots qui n’en finissent plus, ainsi que pour l’ensemble de Bulgarie qui termine champion du monde en cerceaux et rubans et qui m’aura ébloui samedi et dimanche avec le travail si typique de l’école bulgare.
Et pour finir, je fais une grosse bise à Bodychou que j’ai eu le plaisir de rencontrer sur place alors que nous papotons sur Twitter depuis pas mal de temps, qui est adorable et enjouée, et qui m’aura fait un beau cadeau dont je la remercie encore mille fois. Allez vite découvrir son site, elle détaille toute la semaine à Montpellier, et bien plus encore…

Catégories :

3 réponses

  1. Youggie dit :

    merci de nous le relater 🙂

  2. annouchka dit :

    Haaaaaan Maria Petrova, j’étais fan ! Et pourtant je faisais de la gym artistique, pas de la GR !
    C’est un peu scandaleux que toutes ces magnifiques compétitions ne soient pas retransmises à la télé… Il y a encore 10 ou 15 ans, on voyait quand même plus de gym à la télé. Maintenant il n’y en a plus que pour le foot et le rugby ;(

  3. Lalex dit :

    Oui, je regrette aussi qu’on voit si peu de GR… Heureusement, il y a au moins les blogs 😉 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright

Creative Commons License

Le blog est intégralement écrit et illustré par Lalex qui met sa créativité à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : indication de la paternité, pas d’utilisation commerciale et pas de modification, selon la loi applicable en France.
Vous pouvez donc reproduire ce que je publie à la stricte condition d’indiquer mon nom et l’adresse de mon site, et qu’il n’y ait aucune modification, ni aucune utilisation commerciale (mais vous pouvez me contacter si vous souhaitez connaître mes tarifs).

Ce site est hébergé sur le serveur du génialissime et adorable Axel Terizaki.





%d bloggers like this: