Mon #QuaisduPolar 2016

J’ai eu la chance (merci au couple d’amis qui m’ont reçu comme une princesse) d’assister cette année au festival Quais du Polar à Lyon. Un programme d’une soixantaine de pages de rencontres et activités à travers la ville, avec plus d’une centaine d’auteurs invités !

quaisdupolar

Je n’ai pas pu assister à toutes les conférences que j’aurais souhaité. Je suis hélas arrivée trop tard pour m’inscrire au parcours amusant dans les rues. Je n’ai pas été tentée par la partie cinéma… Ce n’est donc qu’un tout petit bout des possibilités qui s’offrent au public pendant ces trois jours dont je parle ici, mais ce fût déjà un véritable plaisir !

quaisdupolar2

J’ai découvert des auteurs intéressants, de différents pays, avec de l’humour, de l’intelligence, des questionnements et une envie de partager. J’ai pu en profiter pour découvrir des salles de toute splendeur, un cadre parfait, que ce soit à l’Hôtel de Ville ou au Palais du commerce. J’ai envie de lire certains ouvrages après avoir entendu leurs auteurs parler et expliquer leurs approches de leur métier et les choix de plume qu’ils font. Les entendre parler d’eux et de leurs livres est tellement plus riche que de venir leur demander une dédicace à la va-vite pendant que d’autres attendent leur tour…

quaisdupolar3

Et cerise sur le gâteau, j’ai assisté à une démonstration de typographie à l’ancienne tout à fait par hasard, en découvrant cette offre lorsque je suis passée devant le Musée de l’imprimerie. J’ai même pu tourner la manivelle d’une presse mécanique. Une manière parfaite de compléter ce week-end littéraire !

Pour finir, voici quelques citations que j’espère les plus fidèles possible aux propos des auteurs…

Jean-François Parot
« Les deux seules formes d’évasion aujourd’hui sont la science-fiction et le roman historique. »
« Chez moi, tout ce qui est historique est véridique et tout ce qui est imaginaire est vraisemblable. »
« Certains de mes amis m’appellent “monsieur subjonctif imparfait ‘. »

Romain Slocombe
« C’est terrible de voir dans un film de Besson des types en armure médiévale s’exprimer comme des jeunes de banlieue d’aujourd’hui. »

Sara Gran
« On ne demande pas aux hommes d’avoir un avis uniforme commun, mais on s’attend des femmes que ce soit le cas ! »
« Il y a une différence entre écrire un personnage féminin en tant que personne humaine et écrire un personnage féminin en tant qu’objet de désir. »

Philippe Jaenada
« Je regarde mon héroïne avec distance et bienveillance, comme on devrait, je crois, regarder les gens dans la vie. »

Percy Kemp
« Quand on écrit de la fiction, on a une exigence de vraisemblance. Et rendre crédible le vraisemblable est plus dur qu’écrire la vérité qui est, ou n’est pas. »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.