Comment mon agenda devient-il celui d’une « planner addict » ?

Voici quelques pistes pour expliquer en quoi mon agenda 2016 Éloge de la douceur et autres petits moments pour soi pouvait s’inscrire dans cette mouvance d’organisation venue des États-Unis : les fameuses « planner addicts » !

agenda

La toute première page de l’agenda contient l’espace pris en photo ci-dessous : il vous permettra d’inscrire vos propres codes couleur ( vous voyez ici les miens : j’utilise 4 feutres de tons différents pour séparer boulot / perso / congé & déplacements / deadline) et vos symboles à vous. C’est un système assez simple et qui permet de voir d’un seul coup comment la semaine va se présenter. Si vous voulez des idées, je vous conseille un tour sur Pinterest, par exemple ou encore .

codes

J’ai aussi laissé de la place sur les rabats de la couverture pour pouvoir y coller des pochettes de stickers ou de stylos, des marques-pages post-it, et autres éléments que vous aurez envie d’avoir sous la main pour customiser votre exemplaire. C’est la colonne de droite vide (cf. sur la photo ci-dessous) sur le rabat de devant, et celui de la fin est totalement vide. Là aussi, Pinterest est une vraie mine de possibilité, ici par exemple – ou encore là.

rabat

Enfin, même si je décore chaque semaine pour qu’elles se suivent et ne se ressemblent pas, et donne également un environnement coloré différent chaque mois, je vous laisse de la place pour pouvoir s’exprimer : à vous de vous emparer des semaines et d’ajouter à mes petits détails vos stickers, vos couleurs, vos gribouillages ! Les doubles pages qui annoncent chaque nouveau mois proposent aussi des espaces d’expression à utiliser. Il y a des exemples sur Pinterest qui montrent une créativité parfois incroyable comme ici ou même encore  !

planneraddict

J’espère que ces quelques éléments vous aideront à mieux vous projeter… Et n’oubliez pas, pour les nantais, la soirée de lancement le jeudi 12 novembre !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Comment mon agenda devient-il celui d’une « planner addict » ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.