L’incivisme chez les personnes âgées

Franchement, je n’aime pas poster des choses négatives sur mon blog. Et avec un titre comme ça, je ne vais pas me faire des amis. Mais prenez ça comme un billet défoulatoire, parce que je suis toujours sous le choc de ce qui m’est arrivé aujourd’hui.

Je marche dans ma ville, tranquillement. J’admire le château de Nantes. Et là, BAM, je me retrouve violemment propulsée à terre ! La cheville me lance, je vois mon talon de chaussure qui vole. Et pendant presque 5 minutes, je suis au sol, sans comprendre ce qui s’est passé et pourquoi je suis par terre. Juste que j’ai ma cheville dans les mains parce qu’elle me fait mal. Quelqu’un me demande si ça va, je n’arrive pas à répondre correctement car, c’est clair, je suis en état de choc. Il s’agit en fait du cycliste qui m’est rentré dedans, et qui du coup, file rattraper l’homme qui a causé volontairement l’accident. Ce monsieur, âgé, accompagné de sa femme, continuait en effet tranquillement son chemin alors qu’il avait balancé son sac dans la tête du cycliste en le croisant ! Non, mais, ça va pas ? Genre, j’ai 70-80 ans et je balance mon sac dans la tête d’un cycliste que je croise, puis je continue ma route comme si de rien n’était ? Deux jeunes femmes ont également arrêté le couple de personnes âgés, à savoir le monsieur et son sac en manteau marron et aux cheveux blancs et sa femme en manteau blanc et écharpe rouge, et sont rejointes par le cycliste. Le cycliste et les deux jeunes femmes me montrent, encore pitoyablement sur le sol sans avoir vraiment réalisé ce qui m’était arrivé, et là, l’homme âgé, après m’avoir regardé par terre au loin, ose sortir « j’ai un train à prendre » (on me le racontera plus tard) et continue sa route. Hein ? Quoi ? Je lève la tête et des passants me disent ce que le vieux monsieur a fait. Du coup, toujours sonnée, je crois avoir hurlé à pleins poumons un truc genre « et vous vous barrez ? non mais vous allez pas partir quand même ? »… Je reste au sol, le couple continue à se barrer. Je n’en reviens pas, je détourne la tête vers le vélo, toujours par terre à côté de moi. Le cycliste et les deux jeunes femmes reviennent vers moi, m’aident à me lever. Aïe. Outre la chaussure foutue, j’ai mal. La cheville me lance terriblement, le genoux un peu aussi. Et le cycliste et moi sommes choqués. Les jeunes femmes, après être sûres que je suis à peu près en état, continuent leur chemin, et le gentil cycliste m’aide à aller en boitant jusqu’à la MLN qui n’est pas trop loin. Lui comme moi n’en revenons pas que des personnes âgés puissent se comporter ainsi. Cela ne lui est jamais arrivé, mais il est content d’avoir un casque et des gants vu le vol plané qu’il a fait après s’être pris le sac. Et moi je le remercie de m’avoir poussé dans le dos pour que je ne me prenne pas son vélo et surtout son guidon, ce qui aurait pu être bien plus grave. Arrivée à la librairie, on m’offre une chaise et du sucre. Je tremble de la tête au pied, je claque des dents, j’ai mal à la cheville. Le cycliste, sûr que je suis en de bonnes mains, repart de son côté. Je lance un appel sur Twitter, toujours choquée, et une impression d’injustice qui me martèle les tempes. Mon compagnon, heureusement disponible, est venu me chercher en voiture, direction le commissariat car je refuse que ce monsieur, quelque soit son âge, s’en tire ainsi… Mais, sans arrêt de travail, cela ne sert à rien. Direction le médecin, alors, qui au final, m’apprends que ma cheville et mon genoux ont juste une grosse contracture traumatique. Rien de grave, donc, et pas d’arrêt de travail. Autant pour la plainte qui ne servira donc à rien sans ça. Tant pis, je préfère malgré tout m’en tirer avec seulement quelques contusions. On me conseille un bain pour éviter les courbatures demain, vu que je tremble encore deux heures après. Le choc, et sans aucun doute aussi de la colère : comment des personnes âgées peuvent-elles se comporter ainsi ? Je n’en reviens toujours pas. Et si quelqu’un les retrouve, j’ai la facture de mes chaussures et de mon médecin pour eux. Faute de mieux.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 thoughts on “L’incivisme chez les personnes âgées”

  1. Et dire que je ne voyais absolument pas que c’était une chaussure !!!
    Tu sais, il ne faut pas stigmatiser, il y a des cons partout, chez les vieux, les ados, les blancs, les beurs, les noirs … bref, c’est ultra brutal alors bon courage ma belle !

  2. C’est complètement fou et dangereux. Finalement il y a eut plus de peur que de mal. Mais tu aurais très bien pu tomber d’une autre manière et avoir une blessure bien plus grave. De même pour le cycliste. -__- Par contre bon faut effectivement pas généraliser, c’est vraiment le geste et la réaction qui est terrible… pour moi c’est aucun savoir vivre.

    Bizz à toi en tout cas!

  3. L’incivilité n’a pas d’age malheuresement, on voit presque autant de personnes âgées dans le tram ne pas laisser les gens sortir avant de vouloir rentrer…
    C’est anecdotique par rapport au comportement que tu décris, mais c’est un signe…

  4. à mon avis ce n’est pas une question d’âge… Tu as eu le malheur de croiser le chemin de 2 c***.
    En tout cas bon courage et remets-toi vite! (surtout psychologiquement, on n’est jamais préparé à la crétinerie humaine, et heureusement, mieux vaut rester optimiste^^)

  5. Merci pour vos messages. Certes, il ne faut pas généraliser, c’est vrai… Et c’est justement parce que pour moi, les personnages âgées sont synonymes de sagesse et d’expérience que j’ai été autant choquée.
    En tout cas, à part des courbatures et des contusions, et une déception énorme 👿 , je n’ai rien de grave… C’est déjà ça.

  6. Le cycliste était sur le trottoir?
    Parce que dans mon quartier, toutes les rues sont en sens unique, donc régulièrement des cyclistes prennent ma rue en sens interdit, et bien, un de mes voisins leur fonce dessus en voiture quand il en croise un et il a failli renverser volontairement mon amoureux…et ceux qui roulent sur le trottoir pour éviter de prendre franchement le sens interdit se font copieusement engueuler.
    En tout cas, cela a dut être un sacré choc!

  7. Plein de gros gros bizoux ma belle. Effectivement le bain me semble une bonne idée, peut-être avec quelques gouttes de lavandes dans un diffuseur pour te détendre ou la mandarine qui déstresse aussi. Mets-toi au calme et repose-toi.
    En tout cas je ne peux que te comprendre. Foncièrement positive, on se prend ce genre de personnes, leurs actes et leur mentalités en pleine figure (c’est le cas de le dire). Je suis contente en tout cas que ça n’aie pas été plus grave et qu’en fin de compte il y a eu plus de personnes correctes que juste ces « deux vieux cons » ^^
    Courage et prends soin de toi

  8. A mon avis, comme le disait Brassens : « quand on est con, on est con ». Et l’âge n’y changera rien. Donc la sagesse des vieux… Ben elle est là quand le vieux était auparavant un jeune sage…

    Gros bisous ma belle.

  9. Malheureusement le manque de civisme est présent chez beaucoup de gens quelque soit l’âge, mais il y a une une bonne technique pour débusquer les indésirables : « Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! »Audiard. Bisous la belle

  10. le sujet est utile, je déplore moi-même que des personnes âgées qui en manquent pas une occasion de démontrer que les jeunes n’ont plus aucun savoir-vivre se comportent eux mêmes comme de véritables butors. Combien de fois n’ais-je pas reçu des coups de caddie dans les supermarchés, ne me suis je pas fait piquer ma place aux caisses par un ptit vieux ou une petite vieille genre ni vu ni connu j’t’embrouille…

    Mais là comme dans d’autres catégories de la population (différences d’âge, de religion, de couleur de peau ou d’opinion), il y a la même proportion d ‘abrutis qu’ailleurs : une minorité, heureusement.

  11. Halluninant! 😯 Mais bon je sais pas si je dois être étonnée. J’ai déjà entendu des choses sur des vieux via les chauffeurs. Et c’est pas toujours joli à entendre. Comme quoi … ya pas d’âge … malheureusement. 😕

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.