Le Secret de Rhonda Bryne ou le positivisme créateur de bonheur

DVD Le secret rondha bryneD’un naturel foncièrement optimiste, il y a dans ma DVDthèque une vidéo qui fait pas mal écho en moi. Sous la forme d’un documentaire méthodologique, Le Secret offre une explication simple, entrecoupée de témoignages et de citations, d’une clef de vie selon Rhonda Bryne : le pouvoir de la pensée positive sur l’univers qui, du coup, contribue à notre bonheur parce qu’il répond aux vibrations que l’on émet. Il y a à la fois rien de totalement neuf (le coaching joue souvent sur ce terrain, sans parler du développement personnel, voire de certains préceptes ésotériques ou spirituels) mais c’est plutôt son approche globale et systématique qui est intéressante. Personnellement, cela me donne l’impression de correspondre à ma propre vision de la vie mais en allant encore plus loin, en repoussant les limites de ce qu’on peut croire possible. On s’approche également de la notion de foi, car pour que cette « loi de l’attraction » fonctionne, il ne faut pas douter de son succès. Cela peut sembler à la fois difficile (être convaincu et déjà plein de joie à propos de quelque chose qui n’est pas encore arrivé) et à la fois un peu facile (si cela ne fonctionne pas, serait-ce parce qu’on a mal visualisé ?). Bien sûr, cela n’empêche pas de se donner également le moyen d’atteindre ses buts et ses rêves, mais en ayant à l’esprit la certitude de leur réalisation, on est tellement plus efficace ! Rien que cela, sans même aborder l’aspect magique ou énergétique de l’univers, est déjà important.

Pour ma part, la pensée positive m’a déjà permis de me sortir d’épreuves dans ma vie sans avoir recours ni aux antidépresseurs ou aux psys comme on a tendance à le faire à notre époque : j’ai toujours eu l’intime conviction que ces problèmes m’arrivaient pour comprendre quelque chose et évoluer, et souvent pour m’amener à quelque chose de meilleur par la suite. Mais là où j’ai trouvé que ce DVD allait encore plus loin, c’est lorsqu’il a été question de la focalisation. Ne pas vouloir quelque chose ou en avoir peur focalise les pensées sur la chose non souhaitée : selon le principe du Secret, le problème est que la distinction entre le fait de souhaiter ou au contraire de refuser la chose en question n’est pas géré, seul compte la focalisation sur la chose en question. C’est donc à force de craindre une chose qu’on provoque son arrivée, parce qu’on y aura sans cesse pensé. Et j’avoue que cette partie-là m’a beaucoup touché, et cette citation de Mère Thérésa est un exemple révélateur de ce qui me parait, après coup, tellement évident :

On m’a déjà demandé pourquoi je ne participais pas aux manifestations contre la guerre. J’ai répondu que je ne ferais jamais cela, mais que je serais la première à participer à un événement pour la paix.

Cela montre bien qu’il s’agit d’opérer un changement de point de vue, tout simplement. Et aussi simple que cela soit, pour ma part j’ai trouvé là quelque chose de neuf.

Enfin, je pense qu’il est important avec un tel message de préciser que croire ne veut pas dire ne rien faire. Présenter l’aspect magique de la « loi de l’attraction » ne doit pas pour autant la résumer, à mon sens, à la baguette magique d’Harry Potter : il est bien question de mettre en branle tout un ensemble de pensées et d’actions, dictée par une vision positive, reconnaissante et joyeuse de la vie. Et c’est à cela que j’adhère.

Pour finir, ce film a aussi ses détracteurs. Je pense qu’il est important de respecter les croyances de chacun : on a tout à fait le droit de ne pas adhérer à ce qui est abordé dans ce DVD. Après tout, notre vérité nous est propre et ne convient pas forcément aux autres. Cependant, qu’est-ce que cela leur retire que des gens soient heureux et transforment leur quotidien grâce à ce DVD ? Après tout, chacun est libre de mener sa vie comme il le souhaite 😉 …

« Le Secret » • Rhonda Bryne

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 thoughts on “Le Secret de Rhonda Bryne ou le positivisme créateur de bonheur”

  1. Je ne savais pas qu’un DVD avait été fait la-dessus.
    J’ai récupéré le livre chez maman mais je n’ai pas encore pris le temps de le lire. Je sais que je devrais mais j’ai encore un peu de mal. J’ai perdu un tantinet de mon positivisme ces derniers temps…
    C’est long à se remettre d’aplomb parfois même si je sais que c’est là la bonne voie pour moi.

  2. Se concentrer sur ce que l’on souhaite, savoir porter sur ce qui nous entoure un regard neuf, accepter ce qu’on ne peut changer… Autant de préceptes que j’ai adoptés et qui me rendent la vie plus simple et plus douce !

  3. Oui, ces concepts sont toujours intéressants à observer et surtout à vivre.
    Cela rejoint ce qu’Emile Coué proposait déjà au début du XXe siècle et que l’on retrouve également dans les textes de Marcelle Auclair.
    Et dans le même ordre d’idées j’aime beaucoup cette phrase attribuée à Marc Aurèle :
    « O dieux, donnez-moi la sérénité d’accepter ce que je ne puis changer, le courage de changer ce que je puis et la sagesse d’en connaître la différence. » (IIe siècle)

  4. J’ai adopté ces principes il y a peu. Je les connaissais, mais n’arrivais pas à les mettre en œuvre…

    Depuis presque un an maintenant, je pratique la pensée positive et en effet, la vie est bien plus douce. Même si parfois, ce n’est pas facile, même si j’ai des moments de blues, je m’y laisse aller facilement en me disant que demain sera mieux, que ça ne sert à rien d’aller contre cette petite baisse de moral passagère, qu’elle est nécessaire pour me faire avancer, qu’il faut en tirer des leçons…

    Et après, tout va bien mieux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.